Les novilleros

Jose Antonio VALENCIA (Venezuela)

C’est un peu notre « petit ». Nous l’avons fait débuter en novillada piquée en 2019, devant les BARCIAL et JARA de RETAMAR. Malgré la difficulté des novillos et des moyens techniques de jeune premier, il ne s’est pas échappé, a fait front surtout au 6ème, grand, lourd et puissant Jara del Retamar. Son duo de banderilleros avec CABRERA risque d’être détonnant et si MONTERO se prend au jeu….

 En le voyant sortir, en pleurs, des arènes à la fin de la course, nous lui avions promis qu’il reviendrait. Chose promise chose due. José Antonio sera à Beaucaire devant les Conde La Corte et Dolores AGUIRRE LE 26 JUILLET 2020.

Photo .COLLEONI (torobravo.fr)

Francisco Jésus MONTERO SCHNEÏDER (Espagne)

Il est le novillero le plus attendu de la saison. Il était maletilla en février 2019. Il a été découvert à Ciudad RODRIGO par un aficionado Arlésien qui le recueillera chez lui et réussira à le faire débuter en Juin à BOUJAN. Toute sa saison ira crescendo en passant par des novilladas dures dans toutes les ferias de septembre. Il finira en apothéose, en remportant le très convoité ZAPATO de ORO d’ARNEDO en octobre devant des Partido de Resina. Céret ne s’y est pas trompé et lui a proposé un seul contre six le weekend avant BEAUCAIRE.

Pour ceux de l’ATB qui n’avaient pas eu la chance de le voir toréer, nous lui avons offert un Toro en décembre afin de l’aider dans son entraînement. Même les plus exigeants, d’entre nous, sont tombés sous le charme : c’est réellement le phénomène attendu de la saison 2020.

2019 MADRID et les SALTILLO
2020 CIUDAD RODRIGO

José Antonio CABRERA AGUILERA

Se nommer CABRERA en tauromachie nous fait remonter loin en des temps anciens où les encastes majoritaires émergeaient de la marisma andalouse. CABRERA, c’est avant tout une race qui donnera plus tard naissance à l’élevage de MIURA. Sur le plan taurin et au vu des élevages qu’affronte José , il joue lui aussi sur la partition torista qui nous intéresse.

Présent en novillada piquée depuis avril 2015, la saison 2019 l’a vu défiler entre autres plazas, à Parentis, Cuellar, Peralta, Villaseca de la Sagra, Madrid, Calasparra…….et les ganaderías de Prieto de la Cal, Los Maños, Saltillo, Monteviejo, Miura……

Cela fait 2 ans qu’il nous sollicite pour venir toréer à Beaucaire sans se soucier des élevages choisis. Nous avons répondu favorablement à son attente cette année.

Le garçon est un vaillant aguerri, habitué aux ganaderias toristas ; en clair le chef de lidia qu’il nous fallait.